Jeudi 25 Mai : Pierre Bertrand & Caja Negra

Event details

  • 9:00 pm - 11:00
  • jeudi | 01/01/1970

20h 10€ Soirée EXCEPTIONNELLE ! Gros coup de ❤️

« Pierre Bertrand & Caja Negra » viennent au marcounet faire leur tour de chauffe pour leur tournée estivale.
Autant vous dire que nous sommes plus que ravis de les accueillir !
concert en format exceptionnel : 1 set acoustique
avec
Pierre Bertrand, sax
Louis Winsberg, guitare
Minino Garay, drums
Xavier Sanchez, cajon
Alfio Origlio, piano
Jérôme Regard, contrebasse
Paloma Pradal, chant
Sabrina Romero, chant
Melchior Campos, chant
Alberto Garcia, chant
et surprises….
  • Qui diable est Pierre Bertrand ? Un Méridional super discret qui aurait pourtant de quoi se « vaaanter ». On connaît le superbe Paris Jazz Big Band qu’il codirige (un nouvel album est annoncé pour bientôt), mais on ne retient pas forcément ses nom et prénom, grands hits des annuaires téléphoniques français et francophones.

A l’approche de la quarantaine, ce saxophoniste, flûtiste, lauréat des conservatoi­res de Nice et de Paris, compositeur, arrangeur, chef d’orchestre, auteur de musiques de films, d’un opéra flamenco (Madre), musicien couronné de Victoires et de prix de l’Académie du jazz, sort un premier disque sous son nom. Une telle modestie avait-elle des raisons suspectes ? Caja negra (caisse noire, ah, ah !) fait entendre… que ce n’était pas le manque de talent. Son disque célèbre avec flamme un vif amour pour la Méditerranée latine, grâce à des musiciens triés sur le volet : le guitariste Louis Winsberg, devenu résolument flamenco, le pianiste Alfio Origlio, tout de douceur mélodiste, le percussionniste argentin Minino Garay à la vitalité énergisante, Jérôme Regard, jeune contrebassiste sérieusement émergent. Se joignent à eux, pour le chant et les claquements de paumes, la grande Paloma Pradal, Alberto Garcia, et Xavier Sanchez au cajón. Et Pierre Bertrand, alors ? De façon con­vaincante, il compose comme s’il était espagnol et solifie presque comme un natif de Spanish Harlem, à l’alto, excellant surtout au soprano. La prise de son ? Pleine et enveloppante. Un vraiment bon disque ? Oui.

Michel Contat pour telerama