Mercredi 31 Mai : Talkin’ About John Quintet

Event details

  • 8:00 pm - 12:00
  • mercredi | 31/05/2017

20h 10€ Talkin’ About John  : Jazz

« Talkin’ About John », c’est l’engagement de cinq jeunes musiciens talentueux, venus de divers horizons, au service d’une écriture originale pour une instrumentation atypique. Alliant le timbre des saxophones soprano et ténor avec celui de la guitare, la sonorité de ce quintet étonne par son équilibre et son énergie.

Florent Souchet écrit et arrange les dix compositions qui sont enregistrées sur le premier disque du quintet. L’écriture est prévue pour deux soufflants mais, à l’automne, le choix des instruments et des musiciens n’est pas arrêté. Après plusieurs essais, ce sont le lyrisme et la fragilité du son de Pierre Bernier associés à la force tellurique du son d’Ilfat Sadykov qui sont retenus. Pour le choix des instruments, l’association ténor, soprano et guitare se révèle petit à petit la plus efficace. Néanmoins, certaines compositions n’expriment leur plein potentiel qu’avec deux ténors, d’où cette alternance pour Pierre Bernier entre saxophones ténor et soprano. Anders Ulrich s’impose dès la première audition comme le contrebassiste idéal pour jouer cette musique, car, en plus de faire preuve des qualités rythmiques et techniques requises par l’écriture, il permet à l’ensemble d’obtenir un équilibre en projetant le son de sa contrebasse avec une intensité que peu de bassistes aujourd’hui atteignent, ceci offrant une large et stable assise permettant au reste du groupe de s’exprimer pleinement. Le batteur est à un poste primordial au sein de ce quintet car il fait office de liant entre les différents plans musicaux joués. Corentin Rio s’avère être le batteur idéal pour ce travail, sorte d’électron libre qui, avec une technique époustouflante, navigue dans les morceaux, mettant telle ou telle partie en valeur, avec un son et un style de batterie aisément reconnaissables.

Le guitariste Florent Souchet, délivre avec ses compositions une vision fraîche du jazz, tournée vers l’innovation. En effet, la manière dont la musique est écrite, dont les rôles sont répartis entre les musiciens permet de créer des ambiances inouïes.

Le style de jazz joué dans « Talkin’ About John » est résolument moderne. Le mélange de couleurs issues des courants majeurs du jazz et de couleurs empruntées à d’autres pans de la musique actuelle  nous invitent dans un univers original et inconnu.